Les mots justes

Aujourd'hui, un point essentiel est à noter : Mercure rétrograde rencontre le soleil à 28° 28 du cancer. Que devenons-nous comprendre ?

Le nombre 28 qui est le degré sur lequel ce grand nettoyage mental s’opère est un nombre dit parfait en mathématique, c'est aussi un nombre sacré (nombre de Bouddha), nombre de l'homme aussi puisque 28 phalanges dans les mains (mercure représente aussi les mains...) mais également 28 dents avant les fameuses dents de la sagesse, cycle d'ovulation (et donc de création) des femmes... Bref, ce nombre est porteur d'alliance, d'appuis solides et positifs, de protections utiles. L’union Soleil Mercure à ce 28ème degré du cancer semble donc efficace et bénéfique.

 

Nous savons que la planète Mercure en mode rétrograde incite à revenir sur le passé : nous retrouvons de vieux amis, nous réglons des non-dits, incompréhensions ou des disputes antérieures. Ce temps mercurien REtrograde invite à REvoir, REévaluer les situations, les anciens plans, les pensées récurrentes. A présent, collé serré avec le soleil, Mercure est dit "combuste", c'est à dire brûlé par la chaleur solaire. Voilà qui est de très bon augure puisque désormais, par cette union, nous purifions notre mental. Au feu rancœurs, émotions dévorantes, paroles et/ou pensées assassines, jalousies.

 

 

Mercure repart en marche directe le 1er août à la Nouvelle lune dans le signe du Lion. Mercure sera toujours dans le signe du cancer où après s’être purifié par le feu solaire, il se rechange à la source de vie (eau = cancer = lune). Débarrassé de ses vieux démons, l'esprit libre verra loin en face de lui, or, dans le signe en face, le capricorne, se trouvent Saturne et Pluton rétrogrades aussi. Nous comprendrons de ce fait nos besoins (cancer) et la manière dont nous y répondons (pluton/pouvoir) ou pas et notre part de responsabilité (Saturne) par rapport aux résultats.


 

Loin des "c'est la faute à l'autre", "je ne peux pas", "ce serait mal vu" et autres bêtises du genre, Mercure se pose les vraies questions : quels sont mes vrais besoins ? Quelle place je leur donne ? Comment est-ce que j'y réponds ? Pour certains, cela conduira à comprendre qu'ils ont laissé aux autres le pouvoir de combler ou non leurs besoins, ils sont dépendants de leur bon vouloir. Pour d'autres, les trop grandes exigences qu'ils ont mis sur la réalisation d'objectifs (souvent pour faire plaisir à la famille ou correspondre à un schéma...). Objectifs trop vagues pour ceux qui se méconnaissent ou qui se sont négligés (sacrifiés) et donc, pas de puissance d'action ou bien sabotages... Nombreux sont les possibles avec ce Mercure redevenu direct, tous seront visibles et compréhensibles. Libéré des enchaînements mentaux aveugles, Mercure Direct nous invite à cheminer de manière libre et vivante, joyeuse et enthousiaste en harmonie avec ce dont nous avons réellement besoin. Un vrai programme de vie !