Le samedi 27 octobre
Partage autour de l’éléctrosmog
J’interviendrai en tant qu’experte en biorésonance et en géobiologieJ’ai travaillé en Allemagne où j’ai été formée sur toutes les informations relatives à l’electrosmog et depuis j’affirme qu’aucun soin ne peut tenir si on ne prend pas en compte les pollutions dans l’habitat (maison, bureau...) et autour de l’habitat
La toxicité des champs électromagnétiques artificiels pulsés est connue depuis les années 70 sous le nom de syndrome des micro-ondesLe développement rapide et brutal des technologies sans fil est un phénomène de société qui est devenu un immense problème de santé publique.Ces technologies utilisées pour la téléphonie mobile, wifi, compteur Linky, ampoules basse tension émettent des champs électromagnétiques artificiels pulsés dont la nocivité est de plus en plus certaine
On trouve ainsi aujourd’hui une population grandissante d’électro-hypersensibles (EHS), des personnes devenues intolérantes aux champs électromagnétiques artificiels générés par l’ensemble des appareils électriques et électroniques qui se développe de manière exponentielle, depuis l’avènement du téléphone sans fil.
Les symptômes sont nombreux, et même si vous n’êtes pas EHS, votre barrière encéphalique qui est poreuse, met en danger neurones et ADN.Experte en biorésonance, référente et formatrice en France et à l’Etranger depuis de nombreuses années, toutes les analyses démontrent qu’aucun soin (quel qu’il soit) ne peut tenir si on n’a pas de solutions pérennes pour se protéger des micro-ondes et des solutions pour se régénérer